PBPC® Perspective Bio-Psychologique du Comportement

Styles de personnalités et Auto-Coaching

La Perspective Bio-Psychologique du Comportement (PBPC®) constitue pour nous un outil inégalé de diagnostic et de suivi pour accompagner la progression de nos clients vers l’Auto-Coaching… et, pour les managers et les recruteurs, un outil révolutionnaire pour sélectionner les candidats aux styles de personnalités les plus compatibles avec leurs futures équipes.

Intervenir à court terme pour une normalisation à long terme

La compréhension de l’origine, du développement et du fonctionnement des circuits neuro-hormonaux, en lien avec les différents comportements de la personne, favorise une intervention à court terme et à effet rapide.

La PBPC met l’accent sur la normalisation. Elle offre des outils d'intervention pratiques qui amènent à mieux se connaître et à maintenir son équilibre à long terme.

L’autonomisation Bio-Psychologique du client reste notre objectif premier. Le but recherché est d’outiller le client en fonction de son style de personnalité, identifié par le test  ASREC parmi 15 styles différents, afin qu’il mette en place de saines habitudes lui permettant de retrouver son équilibre et la plénitude de ses moyens. 

En effet, dans l'esprit rogérien qui nous anime, le client détient en lui tous les moyens de ‘fonctionner mieux’; il faut et il suffit qu’il soit placé dans les conditions adéquates pour que l’amplitude de ses propres capacités se révêle à lui par un mécanisme ‘d’empowerment’. C’est à la mise en place de ce ‘climat d’empouvoirment’, de reprise et d’exaltation du pouvoir sur soi du client, que nous nous attachons.

Un test simple en ligne

Le test ASREC permet de déterminer pour chacun son style de personnalité, style dominant et style secondaire, parmi les 15 types identifiés par le chercheur dont nous suivons les travaux depuis 8 ans. 

Nous faisons partie des premiers en Europe à avoir été formés à l’utilisation du test ASREC et à l’interprétation de ses résultats.

Si vous souhaitez effectuer le test ASREC (350€ avec le rendez-vous d’interprétation), écrivez-nous

Le développement des circuits neurohormonaux sous-tend les émotions et les personnalités

A chercheur original, 
neurosciences innovantes 

Rassemblées par Benoît Poisson, D.Psy, les recherches menées depuis 20 ans amènent à penser que si certains d’entre nous rencontrent telle ou telle difficulté, tel ou tel trouble, plutôt que d'autres, c’est à raison même de leur style de personnalité, et que celui-ci se constitue dans les toutes premières années de la vie, avec la myélinisation des différents circuits neuro-hormonaux, et se consolide jusqu’à la fin de l’adolescence, c’est à dire vers 25 ans (30 voire 35 pour les hommes, selon Boris Cyrulnik).

Ce modèle émergent intègre les éléments des plus récentes recherches en neurosciences sur les circuits neuronaux de l’agressivité (Panksepp), du stress (Ledoux, Parazzini), de la récompense (Tassin), de l’empathie (Decety) et de la conscience (Damasio, Dehaene) en lien avec la myélinisation (Welker et Patton). 

La nouvelle peut paraitre surprenante: pour la première fois, un chercheur en psychologie clinique s’intéresse à l’état de la construction et de la myélinisation des réseaux neurohormonaux qui transportent les neuro-transmetteurs, comme facteurs des émotions et du comportement humain, des troubles d’adaptation et des troubles cliniques, en un mot de ce qui fait le style de la personnalité et la manière dont nos émotions surgissent et sont gérées. 

Pour prendre une comparaison triviale, c’est un peu comme si, jusqu’ici, la sécurité routière ne s’était intéressée qu’à la vitesse, l’équipement et l’état des véhicules sans jamais se préoccuper de l’état du réseau routier sur lequel ils circulent : chemins vicinaux ou autoroutes, routes défoncées, traversées à gué… 

Et s’il en était de même pour l’état des circuits neurohormonaux et de leur myélinisation?

  • Nouvelle compréhension du développement de la personnalité

La PBPC apporte une nouvelle compréhension du développement de la personnalité qui s’opère en même temps que la myélinisation des circuits neuronaux (matière blanche), depuis la naissance jusqu’à l’âge de vingt-cinq ans environ. 

La PBPC confirme l’importance d’intervenir dès les premières années de la vie, période charnière pour favoriser un développement sain de la personnalité et éviter l’apparition de traits ou de troubles de la personnalité. 

  • Nouvelle compréhension des comportements humains

Ce modèle heuristique de la ‘Perspective Bio-Psychologique du Comportement’ permet de mieux comprendre comment l’individu apprend à s’adapter à son environnement physique et social grâce aux différentes émotions qui se sont développées en même temps que le traitement de l’information (neurotransmetteurs et hormones) dans les structures des circuits neurohormonaux (matière grise) et comment se forge la personnalité grâce à la myélinisation des faisceaux neuronaux (matière blanche). 

D’où l’importance de valoriser l’expression de toutes les émotions qui permettent de maintenir l’équilibre et d’éviter l’apparition de troubles cliniques.

  • Modèle émergent

La perspective biopsychologique du Comportement est le premier modèle à apporter les données neuroscientifiques discriminantes entre les troubles cliniques (axe I) et les troubles de la personnalité (axe II), du DSM-IV-TR, en attendant que les recherches en neurosciences apportent des données suffisamment probantes sur ce modèle.

Si vous souhaitez effectuer le test ASREC (350€ avec le rendez-vous d’interprétation), écrivez-nous

Ressources bibliographiques

  • Perspective BioPsychologique des émotions de base (2015), in Revue Santé Mentale au Québec, XL, n°3
  • Perspective BioPsychologique du Comportement : Styles et troubles de la personnalité, émotions et troubles cliniques, un modèle émergent (2018, article soumis à la revue Cerveau et Psycho)
  • ‘Des premières émotions à la construction de la personnalité, quel impact sur les conflits’, in Breugnot J., Dudreuilh T., Schlemminger G. (2018): «Communication, tensions, conflits - Disciplines, contextes, éducation»; Paris, Ed. EAC, pages 37 à 54.  
  • Plus informations sur le site du chercheur: https://www.psycho-ressources.com/psychologue/quebec/benoit-poisson.html

Accueil • Qui nous sommes • NICE-TCC® - Méthode et outils d’intervention • PBPC® • DMOKA® • Nous contacter

© 2014-2019, PLtd pour Neuro-Quantum c/o L•E•S• MEDIATIONS sàrl, Genève (HQ), Luxembourg, Paris ~ Mentions légales ~ Navigateur respectueux: Brave